Le 27 octobre -Balade à Bruxelles

Compte-rendu de la balade bruxelloise du 27 octobre, suivi de l’histoire rocambolesque d’un lapin bruxellois.

8h10 Charleroi rendez-vous gare du Sud. Des compagnons randonneurs accueillent une délégation de 15 français, dans le cadre des échanges amicaux entre nos deux pays.

Ida et Mireille, les organisatrices nous invitent à prendre le train vers Bruxelles ; trajet un peu perturbé vu les travaux en cours à la gare du midi.

Dès l’arrivée à la capitale, le groupe emprunte le trajet de saint Jacques au départ de la cathédrale des Sts Michel et Gudule jusqu’au quartier St Jacques par le coeur historique de la ville.

C’est avec beaucoup d’intérêt que nous avons visité la cathédrale et l’église du Bon Secours, seule construction encore debout d’un hôpital pour pèlerins, sans oublier bien sûr l’admirable Grand Place, le célèbre Manneke Pis et, moins connue sa soeur Jeanneke Pis.

Découvrir Bruxelles, c’est aussi déguster les spécialités locales tel que le chocolat chaud préparé maison, offert par le club

belge, à l’établissement “Au voyageur”, la tartine de fromage blanc ou de tête pressée, arrosée de la célèbre bière Lambic à “La bécasse”.

L’après-midi fut l’occasion de découvrir le haut de Bruxelles surplombant le pittoresque quartier des Marolles et dominé par le Palais de Justice, toujours en restauration. (depuis 30 ans paraît-il…)

Nous continuons notre randonnée par le parc d’Egmond et de Horne et le parc royal devant le Palais.

Enfin, c’est vers 18h00 que l’on se rassemble au restaurant de “La Chaloupe d’Or” Grand Place pour le repas de clôture au cours duquel le lapin de Jean Crosati a fait des siennes !

En effet, retourné aux cuisines pour être réchauffé, on ne l’a jamais vu revenir dans l’assiette de son propriétaire. Mais où est passé le lapin de Jean ???

En a-t-il profité pour retourner dans la nature ou a-t-il atterri chez un autre convive ou tout simplement s’est-il réfugié dans la poubelle de la maison ???

En tout cas, notre randonneur frustré a dû se contenter d’un met improvisé ! Ce qui n’a pas atteint son moral ; en effet, il a animé notre retour vers Charleroi, comme d’habitude

Merci à Ida, Mireille et au club pour cette belle journée et à l’année prochaine à Liège et à Trelon, en France.

Pour la délégation, Jean-Patrice Lejeune

 

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire