Echappées belles en Vénétie, DU 16 au 24 OCTOBRE 2018

Que de monde dans l’aéroport de Gosselies mardi 16 octobre dernier à 5 H du mat. !

Peu importe, notre avion a bien décollé à l’heure prévue et après environ 1 H 30 de route, nous arrivions à notre hôtel, dans la charmante station balnéaire de MONTEGROTTO, située aux confins des Collines Euganéennes.

L’hôtel, particulièrement confortable, propose des traitements thermaux et est doté de piscines, jacuzzi, saunas, bains de vapeur, … La météo, exceptionnellement clémente durant notre séjour, nous a également permis de bien profiter de la piscine extérieure. Eh oui, en plein mois d’octobre !

Chaque jour, les repas, servis avec zèle et gentillesse, étaient succulents, diversifiés et … tellement copieux, que certaines personnes insistaient pour n’avoir « qu’une demi-portion ».

Des excursions guidées étaient proposées aux résidents ; nous en avons fait quelques-unes :

. Une mini croisière sur la rivière Brenta, jalonnée de villas construites du 16e au 18e siècles par l’architecte Andrea PALLADIO et ses successeurs.

Nous avons visité :

– à STRA, la « Villa Nazionale » et ses jardins inspirés du domaine de Versailles,

– à MIRA, la Villa WIDMANN-FOSCARI de 1709, remaniée au 19e siècle, décorée de style rococo français.

. Les Collines Euganéennes, d’origine volcanique et de forme conique qui culminent à 602 mètres.

– Plusieurs stations thermales, déjà fréquentées à l’époque romaine, y ont été créées grâce aux nombreuses sources d’eau chaude.

Dans ce parc régional, nous avons découvert :

– l’Abbaye bénédictine de PRAGLIA réputée pour la beauté de ses cloîtres,– la maison où le poète et humaniste PETRARQUE a passé ses dernières années, à ARQUA PETRARCA, pittoresque bourg étagé sur une colline.

. CHIOGGIA, également appelée « la petite Venise », typique village de pêcheurs situé au sud de la lagune de Venise, avec son canal, sa rue principale, son imposante et lumineuse Cathédrale Ste-Marie, de l’Assomption.

. Les célèbres fresques du grand artiste florentin GIOTTO, dans la Chapelle des Scrovegni, à PADOUE.

De nous-mêmes, nous nous sommes aussi rendus à :                 

. FERRARE, ville riche de son passé historique, inscrite au Patrimoine de l’Unesco, où nous avons découvert :

– l’étonnante Forteresse Estense, bâtie en plein centre-ville, d’où régnèrent les Familles d’ESTE, – le Palais des Diamants qui abrite, entre-autres, la pinacothèque nationale actuellement en restauration. Une exposition consacrée à Gustave COURBET nous a néanmoins fait passer un bon moment.

. PADOUE, ancienne capitale de la Vénétie, avec ses galeries bien pratiques en cas de pluie…, ses jolies places, sa cathédrale, le baptistère aux magnifiques fresques médiévales de Giusto de’Menabuoi, son palais des Evêques Arqua Petrarca Chioggia Ferrare.

. VENISE, cette ville unique, que l’on voit et revoit toujours avec autant de bonheur et de curiosité. Nous avons flâné dans ses rues et ruelles, d’un bout à l’autre du Grand Canal, profitant de sa magie et la gloire d’un passé présent à chaque coin de rue ou placette.

. Et, bien sûr, nous avons déambulé dans les rues de MONTEGROTTO TERME, parcouru son grand marché hebdomadaire, fait une pointe jusqu’à l’Abbaye de SAN DANIELE et la ville médiévale de MONSELICE.

Nous te remercions tous, de tout coeur chère Ida, pour l’organisation de ce très beau séjour passé dans un cadre aussi agréable que serein.

Mireille

 

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire