Week-end de Pentecôte A Veules les Roses, il s’est passé bien des choses !

Informations d’Ida

Rien que le nom de cette charmante cité vous enchantera. Classé le plus beau village de la côte d’Albâtre, dans le pays de Caux, il a été découvert en 1826 par une actrice de la Comédie Française. Il devient rapidement un lieu de villégiature très prisé par des artistes et des hommes de lettres. Chemins et ruelles évoquent leur passage : Maupassant, Victor Hugo, les Goncourt, Monet, Paul Meurice, etc.

Notre VVF surplombe le village et la mer, proche du mémorial des combattants du 10 et 11 juin 40.

Impressions de Martine, Cathy et Giovanna

Arrivées dans le courant de l’après-midi, nous nous attardons au bord de mer encadrée par deux hautes falaises boisées où se nichent de magnifiques villas et où se jette la Veule, le plus petit fleuve de France. Au VVF, nous retrouvons Martine de Paris et nous nous installons dans nos deux bungalows tout confort, terrasse et jardin.

De violents orages ont retardé Ida et Yangchan qui n’arriveront qu’à 23 h …

Dès le lendemain, après un petit-déjeuner copieux apporté par Ida, nous descendons au village par le sentier des falaises. La vue sur la plage et l’alignement des falaises est époustouflant.

Le circuit de la Veule est un ravissement. Chaumières, moulins, lavoirs, cressonnières, fermes et partout des roses, des roses délicatement parfumées. Certaines visitent l’église Saint Martin du XIIème S., d’autres s’attardent dans une boutique de vêtements en lin car le plateau de Caux est renommé pour ses cultures de lin. Nous allons le traverser après un brunch en direction de Varangeville, autre village classé. Son cimetière marin et son église avec les vitraux de Braque sont célèbres et maintes fois peints par les impressionnistes. Cathy et Martine de Paris n’hésiteront pas à descendre vers la plage par un sentier annoncé périlleux ! C’est marée basse, elles longeront les falaises et remonteront par le bois des Moutiers. Nous, nous nous contenterons du sentier Monet et de profiter du panorama.

Le soir, nous sommes conviés à un délicieux repas italien préparé par Giovanna.

Le jour de la Pentecôte est consacré au Tréport et à Mers-les-Bains séparées par un port. Le matin, à Mers, nous nous attardons à admirer les villas cossues, colorées et toutes différentes du début du siècle dernier, au pied d’une falaise de 104 m. L’après-midi, au Tréport, en funiculaire, nous traversons la falaise la plus haute d’Europe (110 m) qui nous amène sur le plateau au panorama étourdissant. Le défilé des Ecossais de l’après-midi, non prévu au programme, nous a bien diverties.

En apothéose, un délicieux curry préparé par Yanchan et … bien arrosé. Aussi, c’est en chantant que nous reviendrons du spectacle d’un magnifique coucher de soleil.

Le retour, un bref arrêt à l’hôtel Windsor où nous avions séjourné en 2001 et un dernier repas en bord de mer.

La conclusion d’Ida

C’était chouette… on y retournera.

 

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire