C’était peut-être un peu loin , ……

Dimanche 21 mai, nous étions très peu nombreuses au rendez-vous de la randonnée dans la réserve naturelle de VILLENEUVE D’ASCQ.

Et pourtant … très vite, dès le départ, après la traversée du parc du Musée de l’Art moderne orné de sculptures originales et lors du tour du lac du Héron (36 ha), nous étions déjà émerveillées par cette balade très prisée, au coeur de la nature, tantôt au milieu d’espaces boisés de multiples essences, tantôt le long du lac où cygnes, hérons, poules d’eau, grèbes huppés, mouettes et beaucoup d’autres oiseaux ont pu être admirés. Avant d’arriver à l’Auberge du Héron sur la terrasse de laquelle nous nous sommes délectées d’un succulent plat composé de coquilles St-Jacques et divers légumes,nous sommes repassées devant le pavillon de chasse, un bijou de l’architecture classique du 17e siècle, bâti dans un écrin de verdure.

L’après-midi, rejointes par Yvonne Werquin, après le lac de Quicampoix, nous sommes passées de l’autre côté de l’autoroute et avons continué notre découverte de la chaîne des lacs. Dans le village de FLERS, nous avons pu saluer « le Chat botté », belle sculpture en mousse et résine de polyester, placée à quelques pas du Château érigé en 1661. Sa construction en briques et pierres ainsi que ses pignons « en pas de moineau » le rendent caractéristique de l’architecture flamande. Dans la cour intérieure, les hôtesses d’une exposition nous ont suggéré de visiter les caves dont les voûtes sont remarquables. Un peu plus loin, à proximité de l’Ecole Chopin, nous voici très intriguées par des sculptures en résine peintes en bleu ; elles sont appelées « gouttes d’eau » ou aussi « notes de musique ». Juste après, le lac du Château et le lac des Espagnols nous annonçaient le dernier tronçon de cette superbe randonnée dont nous garderons d’excellents souvenirs.

Nous remercions vivement – Claire, pour son accueil particulièrement chaleureux,

– Ida et Claire pour la préparation de cette magnifique journée.

Mireille

Print Friendly
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire